Plantes aromatiques : comment les associer en pot et jardinière ?

plantes aromatiques

Publié le : 11 août 20217 mins de lecture

Cultiver des plantes aromatiques chez soi, vous permet de profiter régulièrement de condiments frais et de qualité, pour agrémenter vos préparations culinaires. Si vous souhaitez vous lancer dans la culture en jardinière ou en pot de vos propres aromates, vous devez cependant bien réfléchir à comment les associer. En effet, les herbes aromatiques à ses propres besoins en termes d’ensoleillement, d’humidité… Découvrez nos conseils pour réussir votre culture.

Comprendre les différents types de plantes aromatiques

Avant de savoir comment associer les plantes aromatiques, il est nécessaire de comprendre les différentes sortes qui existent et leurs modes de fonctionnement. On dégage trois grands types de plantes aromatiques : les plantes annuelles, les plantes vivaces persistantes et les plantes vivaces à feuilles caduques.

Les plantes aromatiques vivaces persistantes

Thym, origan, romarin, laurier, sauge… Ces plantes ont l’avantage de pouvoir être utilisées toute l’année. En effet, leur feuillage résiste bien à la période hivernale. À l’arrivée du printemps, elles repartent en végétation, il sera donc utile d’effectuer une taille pour leur donner un coup de boost.

Les plantes aromatiques vivace caduques

Ciboulette, menthe, estragon, mélisse… Les plantes vivaces dites caduques, n’apprécient pas tellement l’hiver. Durant les périodes de gel, la partie aérienne de la plante disparaît. Il faut donc attendre l’arrivée du soleil pour pouvoir faire renaître les feuilles. Durant l’été, des petites coupes régulières aideront à la repousse et permettront une récolte sur la durée.

Les plantes aromatiques annuelles

Basilic, aneth, cerfeuil, bourrache… Certaines plantes aromatiques sont annuelles, c’est-à-dire qu’elles ne poussent que pendant une saison. Il faudra ensuite semer de nouveau pour les faire repousser.

Comment associer les plantes aromatiques ?

Vous connaissez désormais les différents types d’herbes aromatiques, mais alors comment les associer en pot en ou en jardinière ? Voici nos conseils pour optimiser votre culture à domicile.

Un sol sec avec du soleil

Certaines plantes aromatiques ont besoin d’un sol bien sec, avec une bonne exposition au soleil. C’est le cas de nombreuses herbes à feuilles persistantes, comme le romarin, le thym, l’origan, la marjolaine, ou encore le laurier. Vous pouvez tout à fait les associer dans des pots ou des jardinières, en veillant à laisser l’espace nécessaire au développement de chacune.

Ombre et ombre partielle

Si certaines herbes aromatiques ont besoin de beaucoup de soleil, certaines préfèrent l’ombre ou la mi-ombre. Mieux vaut prévoir de les associer pour leur apporter plus facilement ce dont elles ont besoin.

Ciboulette, bourrache, persil, aneth, coriandre… Toutes apprécient de pousser dans des zones plus ombragées.

Associer les plantes annuelles

Si vous souhaitez faire pousser des plantes annuelles, mieux vaut prévoir de les mettre dans les mêmes jardinières. De cette manière, vous pourrez plus facilement manœuvrer pour les semer. Ainsi, vous pouvez associer le cumin, le persil, le cerfeuil, la coriandre ou encore l’aneth.

La menthe : une vie solitaire

Attention, si vous pensez cultiver de la menthe, gardez en tête que cette plante se développe très rapidement et peut même faire disparaître les autres végétaux. Mieux vaut bien la séparer dans vos jardinières (avec une planchette en bois par exemple) ou la planter, en pot, dans votre jardin, pour maîtriser son expansion.

Pot, jardinière… Comment organiser sa culture ?

Quelle que soit la place dont vous disposez, vous pouvez tout à fait organiser votre culture de plantes aromatiques. Pour cela, il existe différentes installations possibles.

Les jardinières aromatiques

Si vous avez un petit balcon ou une terrasse, vous pouvez faire pousser vos plantes aromatiques dans une jardinière. Associez intelligemment les différentes herbes en suivant les conseils ci-dessus, pour savoir où placer votre jardinière (ombre, soleil…) en fonction des besoins des différents aromates.

Si vous installez plusieurs jardinières sur votre balcon ou terrasse, pensez à vérifier en amont que le poids de celles-ci ne mettra pas en péril la solidité du sol, pour éviter tout accident.

La culture en pot

Plus le contenant utilisé pour la culture des aromates est grand, plus simple sera la pousse. Ceci étant dit, si vous manquez de place, vous pouvez tout à fait mettre en place une culture en pot. Privilégiez tout de même les pots qui ont une certaine profondeur, pour permettre aux racines de bien se développer. En outre, privilégiez plutôt les pots en terre-cuite, qui ont de meilleures propriétés d’évaporation de l’eau.

Faire pousser les aromates sur les rebords de fenêtres

Si vous n’avez pas la place d’installer des pots ou des jardinières de grandes dimensions, vous pouvez installer des plantes aromatiques sur vos rebords de fenêtres, grâce à des mini jardinières suspendues, comme celles proposées sur ce site, par exemple.

Comment débuter la culture de plantes aromatiques chez soi ?

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour cultiver vous-même, vos aromates. Pour commencer, vous avez le choix entre plusieurs solutions : acheter des graines ou commander des plantes déjà formées, auprès de spécialistes comme Vitaminherb.

Les semis de plantes aromatiques

Si vous le souhaitez, vous pouvez lancer votre culture d’aromates en plantant les graines, que vous trouverez dans votre jardinerie. Attention cependant, vous devrez être vigilant quant à la période de semis. Par ailleurs, cette solution peut prendre un peu de temps et ne vous permet pas de profiter rapidement de vos herbes aromatiques.

Les plantes aromatiques déjà prêtes

Certains spécialistes des aromates comme Vitaminherb, vous permettent d’acheter des plantes déjà cultivées. Celles-ci poussent dans des serres et sont donc déjà formées. À réception, vous pouvez poursuivre leur culture en pot ou les installer dans une jardinière. Cette solution revêt plusieurs avantages : vous profitez dès réception de vos aromates et vous commencez votre culture avec une plante bien formée, bien entretenue et saine. Vous n’avez donc plus qu’à poursuivre son entretien en respectant ses besoins. 

Un jardin qui vous correspond !
Rhododendron

Plan du site