Quels sont les avantages d’une production indoor ?

Production indoor

La culture hydroponique est une ancienne technique, une culture hors-sol en fait. Les plantes sont cultivées sous une serre. Pour cela, la terre est généralement écartée au profit d’un substrat stérile, la laine de roche ou des billes d’argile, par exemple. Le cultivateur doit s’assurer que le substrat utilisé contienne bien les nutriments indispensables pour obtenir une bonne culture. L’eau est un élément indispensable en tant que solution nutritive à répandre sur les racines.

Que l’on cultive des plantes en extérieur ou en intérieur, les besoins de celles-ci sont les mêmes. Néanmoins, en ce qui concerne une culture indoor, c’est au jardinier d’assurer le rôle de la nature, en quelque sorte, et de reconstituer l’environnement nécessaire à une bonne croissance de ses végétaux. Pour plus de renseignements sur les composés organiques : www.hydrozone.fr Voici les nombreux avantages de la culture indoor.

Contraintes limitées, facilité et économies

Affranchissement des contraintes liées au sol : chimiques, physiques et biologiques

Le jardinier n’est plus soumis aux caractéristiques des sols les rendant impropres à la production : terrains caillouteux ou envahis par des ravageurs, surfaces imperméabilisées, par exemple. Propreté et facilité La culture intérieur rime avec propreté et facilité pour faire démarrer une culture, avantage non négligeable pour un jardinier amateur. En effet, les substrats utilisés sont réutilisables après avoir effectué une désinfection.

Economies d’eau et d’engrais

Les cultures indoor sont très économes en eau. La solution nutritive, dosée très précisément en sels minéraux, est versée directement sur les racines ce qui réduit considérablement les pertes par projection ou évaporation. On considère que cette économie d’eau, comparativement à un arrosage classique par aspersion, est de l’ordre de 75 à 90 %. Les cultures maraîchères sont beaucoup moins gourmandes en eau qu’une culture réalisée en plein champ.

L’économie en engrais est liée à la méthode utilisée. Les solutions nutritives qui alimentent les cultures (désignées sous le terme d’effluents) sont de plus en plus souvent recyclées. Ces produits suivent des traitements divers (stérilisation physique et chimique et rectifications en ce qui concerne les engrais) avant d’être introduits dans les récipients de solutions nutritives. Ce recyclage contribue à réduire le transfert des polluants en direction du milieu naturel.

Rendement et qualité optimum

Rendement supérieur

Le rendement en culture hydroponique est très fréquemment supérieur à celle en pleine terre. Ce fait s’explique par la gestion maîtrisée de la clarté, de la température, de la fertilisation, de la réduction de stress hydrique et d’une utilisation optimale de l’espace disponible.

Qualité supérieure des produits cultivés hors-sol

Diverses expériences ont démontré une teneur accrue de principes actifs dans les plantes médicinales et de protéines dans les légumes cultivés indoor. En outre, les plantes poussant à l’intérieur sont très saines, vigoureuses et ont donc moins besoin de traitements. En conséquence, on trouve une quantité moindre de résidus de pesticides, insecticides et fongicides car les plantes qui poussent à l’intérieur ne sont pas en contact avec les mauvaises herbes. Les légumes, n’étant pas au contact de la terre, ne sont pas sales et donc, plus brillants. Ainsi, leur lavage, après la récolte et avant la commercialisation ou la consommation, est très limité. D’où une économie d’eau, en sus.

Facilité de déplacement et simplification des techniques de culture

Une culture hydroponique peut se déplacer très facilement. Essayez de déplacer un carré de votre potager… La technique hydroponique stoppe la rotation des cultures. La culture en intérieur est une façon très ludique de faire découvrir le monde végétal aux enfants. Ils seront fascinés par l’enchevêtrement des racines qui se déplacent au rythme des bulles du système d’aquiculture. 

Comment conserver des fleurs coupées ?
Yucca