Un verger au balcon

Publié le : 03 avril 20235 mins de lecture

Un verger au balcon demande une culture et des soins appropriés.

Grâce à des gestes simples, les plantes fruitières vivent longtemps.

Comment tailler, entretenir, rempoter et soigner vos cultures fruitières.

Entretien par saison. Hiver.

C’est la période dite de « repos ». C’est le moment des gelées parfois fatales à vos plantations. En fonction des espèces, il faut placer les plantes à l’abri ou bien pour celles qui résistent le mieux, prévoir des protections efficaces contre le gel. Différentes protections peuvent être envisagées : voiles d’hivernage, paillis, plastique à bulles… . Des gestes simples à effectuer et très efficaces pour des hivers à température négative.

Printemps.

1- Tout dépend de vos plantes. Les espèces sensibles au gel peuvent sortir dès lors qu’il n’y a plus de risque de gel. Mais attention, pas de soleil direct, il faut que les plantes se réhabituent petit à petit.
2- Les espèces rustiques supportent les dernières gelées. Au printemps, les protections peuvent être enlevées.
3- Commencer à arroser régulièrement et apporter de l’engrais aux plantes.
3- La taille au sécateur stimule les rejets et permet la fortification des plantes.
4- Rempoter les plantations, c’est le moment idéal, en dehors des périodes de gel. Prévoir un contenant supérieur en largeur et en profondeur pour que les racines se déploient aisémment.

Eté.

1- Les plantations fruitières en pot ont besoin d’eau. Prévoir de quoi les arroser (arrosage automatique, récupérateur d’eau…).
2- Tailler les rameaux, éliminer les ramifications gênantes.
3- Penser à tuteurer les jeunes rameaux (ils sont souples) pour leur donner la direction souhaitée.

Automne.

1- Arroser vos plantations même en automne. Certaines variétés donnent des fruits tardivement (coings, kiwis…).
2- Rempoter les espèces rustiques, l’automne est la meilleure période.

L’arrosage des plantes commencent par un bon drainage. Pourquoi le drainage est-il si important ?

1- Le drainage consiste à bien évacuer l’eau qui pourrait rester dans le pot de la plantation.
2- L’eau stagnante dans un pot non drainé, provoque toutes sortes de maladies.
3- Penser à mettre une soucoupe sous le pot ou la jardinière et à vider l’eau excédentaire.
4- Percer le fond du pot ou de la jardinière. Ou bien percer sur les côtés.
5- Les trous du drainage doivent être suffisamment grands pour que l’eau puisse s’évacuer.

6- Le meilleur arrosage est l’eau de pluie.
7- Récupérer l’eau de pluie même sur un balcon ou une terrasse. Un tonneau ou un collecteur d’eau feront l’affaire.
8- L’eau d’arrosage ne doit pas être froide mais à température ambiante. Laisser l’eau se réchauffer (si eau du robinet) avant d’arroser vos plantations.

La fertilisation des plantes fruitières.

1- Elle permet de nourrir les plantations en pot.
2- Nourrir les plantes pendant la période de bourgeonnement. Fortement déconseillé pendant la période de repos.
3- L’apport d’engrais est nécessaire pour des plantations en pot et placées dans le même contenant depuis plusieurs années.
4- Arroser les plantes avant d’apporter de l’engrais sinon les racines risquent de brûler.

Engrais minéraux. Engrais organiques.

1- Les engrais minéraux sont solubles et agissent immédiatement. A utiliser pendant la période de végétation.
2- Les engrais organiques agissent plus lentement car ils sont transformés par les organismes de la terre.
3- Les engrais mixtes sont conseillés pour les plantations fruitières.

Rempotage des cultures fruitières.

1- Le rempotage est nécessaire quand les racines envahissent la motte de terre de la plante.
2- Enlever la plante délicatement et prévoir un pot ou une jardinière conséquente pour accueillir la motte et les racines.
3- Déposer une couche de graviers, de billes d’argile au niveau des orifices de drainage.
4- Recouvrir avec une couche de terreau.
5- Placer la plante dans le pot et compléter avec le terreau.
6- Tasser la terre et arroser.

Tomate en jardinière
Thym serpolet

Plan du site